POUR MES POTES

30 juin, 2012

Pour Notre ange ……

Classé sous SOCIèTé — PiVoiNe @ 8:50

 

Je suis juste un enfant, 

Regardant tristement  l’avenir. 

Je traîne,

Affecté par l’atmosphère. 

Je suis le passé,

Refuse l’avenir.

Je ne le vois plus.

Je n’en ai plus.

J’ avance dans le noir,

Sans aucune direction précise.

Suis  l’étoile qui brille dans le ciel

Je me promène la nuit,

Yeux aveuglés par la lumière du jour

Pleurant dans les coins sombres,

L’ennui me hante. 

Maudissant la vie,

Haïssant mes amis …

Je me vois mutilé,

Rêve de toi!

Je m’endors tard dans la nuit,

Et me réveilles en sueur, 

Hurlant!

Ma route s’est effacée,

Mon âme est brisée,

Mon mental dégénère,

Mon cœur se ralentit,

Mon amour meurt,

Ma vie m’échappe!

Je ne peux pas continuer.

Pour moi,

Rien n’est plus possible,

Je suis exténué.

La grande Faucheuse 

Me regarde.

Pendu dans cette pièce, 

Je sens mon âme mourrir,

S’envoler,

L’asphyxie est absolue.

Je quitterai ce monde pour toujours,

Heureux pour de vrai …

Samy, je t’aime

Mes Amis, je vous aime,

Pardonnez – moi.

 

Je m’appelle Robin……………

5 Réponses à “Pour Notre ange ……”

  1. gilles dit :

    ce texte est il de Robin ?

  2. PiVoiNe dit :

    Non, je me suis posée dans sa tête et j’ai tenté de ressentir sa détresse !!! je l’ai écrit simplement pour aider ses amis et famille de comprendre dans quel état d’esprit il était ce soir là !!!! voilà!!!

  3. gilles dit :

    robin était il quelqu’un de déprimé ou as t-il agit sur l’impulsion du moment ? Qu’en penses tu ? j’essaye moi aussi de comprendre.Mais tu le connais surement mieux que quiquonque.

  4. PiVoiNe dit :

    Je ne dis pas que c’était de la dépression au pur sens du terme mais de loin ça pouvait y ressembler!!!!
    il était joyeux de nature, toujours en train de sortir des conneries mais il se trimbalait un mal de vivre qui était lourd à gèrer pour lui.
    à mon avis lundi dans la nuit, il s’est « tapé » comme on dit UN LONG MOMENT DE SOLITUDE et toutes ses idées noires lui ont pêtés à la « gueule » sans voir aucune solution possible!
    il détestait être seul, la solitude physique, il en avait horreur.
    il n’a pas réfléchit mais qui peut réfléchir dans un moment pareil, ça a dut être une grosse panique pour lui et il est passé à l’acte!
    pour lui, il n’y avait rien d’autre à faire, que mettre une fin à sa souffrance morale!!!!
    je suis profondément affectée par son décès, j’ai du mal à accepter qu’il ait pû décider de « partir » ainsi , mais je pense que pour ceux qui restent, il faut que nous acceptions son geste!!!
    de toutes façons : avons nous le choix ????? non, à nous de garder en mémoire le « Robin » souriant et ne pas trop s’investir dans des questions méthaphysiques qui ne nous mèneraient pas très loin,
    Il laisse un grand vide! je pense beaucoup à sa Maman, il ne lui reste que des souvenirs et DéDé Bichon!!!!
    Voilà, si tu veux en parler plus, je reste à ta disposition !!!! biz

  5. PiVoiNe dit :

    Dommage Gilles, que tu ne veuilles pas répondre aux questions que je t’ai posé par mail !!! bah !!! tant pis !!!!!

Laisser un commentaire

Eurodeutsch am Fustel-de-Co... |
La STG spécialité CFE |
michelhenrialexandre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | prostitution etudiante
| Algérianie
| ecoblog le blog éco